Image default

Menuiseries : la rupture de pont thermique pour l’isolation

Les ponts thermiques créent des déperditions de chaleur. Ils favorisent un échange de température entre l’intérieur et l’extérieur. Cela influence non seulement le confort à l’intérieur, mais aussi les factures énergétiques. Découvrez l’intérêt de la rupture de pont thermique pour l’isolation.

Qu’est-ce que la rupture de pont thermique en menuiserie ?

La rupture de pont thermique permet de réduire les pertes de chaleur à travers les parois d’un logement. La technique, qui peut être réalisée par une entreprise de profilés près de chez vous, consiste à interposer du matériau isolant entre les deux parties d’une menuiserie. En effet, le pont thermique peut créer des condensations en raison du refroidissement rapide de l’air chaud au contact des surfaces froides en hiver. Cela peut créer des moisissures et libérer de mauvaises odeurs dans la maison. En été, c’est l’effet contraire avec l’air chaud qui s’infiltre, faisant monter la chaleur.

Créer une rupture de pont thermique est essentiel pendant la construction ou en rénovation. Sans ce blocage thermique, les cadres de fenêtres et autres menuiseries peuvent agir comme des conducteurs thermiques. La chaleur en hiver et la fraicheur en été peuvent s’échapper plus vite. L’opération se réalise particulièrement sur les portes, les fenêtres, les volets et les façades de bâtiment. Il est particulièrement recommandé pour les menuiseries intégrant des matériaux comme l’aluminium, peu isolants.

Rupture de pont thermique

Comment améliore-t-elle l’isolation de la maison ?

La rupture de pont thermique optimise les performances énergétiques des structures de la maison. En effet, une menuiserie équipée de cette technique est 6 fois plus isolante qu’une autre qui en est dépourvue. En réduisant les pertes de chaleur, elle permet de stabiliser et maintenir à un niveau idéal, la température intérieure. Cela améliore le confort thermique en toute saison.

De plus, la consommation énergétique est réduite, car la fréquence de chauffage ou de rafraîchissement diminue. Grâce à la rupture de pont thermique, le phénomène de condensation s’arrête. Finis les moisissures, leurs mauvaises odeurs et les problèmes causés par l’humidité. La qualité de l’air intérieur s’améliore et préserve votre santé. En fonction du matériau utilisé, la rupture de pont thermique améliore aussi l’isolation phonique.

Comment créer un système de rupture de pont thermique ?

Pour effectuer une rupture efficace, il faut insérer un élément isolant comme le PVC dans la menuiserie. Ce matériau se décline en plusieurs formes pour s’adapter à tous les besoins. Résistant et léger, il est recyclable et constitue une bonne alternative si vous recherchez un matériau ayant une faible empreinte carbone. Il est également possible d’utiliser de la mousse de polyuréthane, de polystyrène ou de la laine minérale pour réduire l’échange de température.

A lire :   La gestion technique de bâtiment au service de la transition énergétique : un enjeu majeur pour l'avenir

Pour créer un système dans cette optique, le professionnel devra choisir des procédés qui correspondent aux normes en vigueur. Pour une adéquation parfaite à vos besoins et aux spécificités du logement, optez pour la création de profilés sur mesure. Les procédés comme l’extrusion permettent de concevoir des profilés personnalisés, pouvant parfaitement convenir à des dimensions et formes particulières. La réalisation flexible de l’extrusion permet de gagner du temps et de l’argent tout en offrant des barrettes isolantes dotées de hautes performances.

Les matières isolantes sont ensuite intégrées dans les profilés. Le professionnel s’assure de l’absence de ponts thermiques résiduels pour une efficacité maximale.

La rupture de pont thermique crée une discontinuité entre les parties d’un profilé de menuiserie. Ainsi, la technique offre des avantages en termes de confort, d’isolation thermique, d’isolation phonique et d’économies financières.

Pourquoi choisir des menuiseries performantes ?

Maximilien Benaut

Tout savoir sur la rénovation thermique de l’habitat

Chiara de Pélauquin

Tout savoir sur le prix d’une isolation intérieure au m² et le tarif de pose

Marie Héléne Girauard

Laissez une réponse à