Image default

Tout savoir sur la rénovation thermique de l’habitat

À l’ère de la transition énergétique, la rénovation thermique des habitations est devenue un enjeu de société majeur. Si vous envisagez de réaliser des travaux en ce sens, il vous faudra penser à la fois à l’isolation et au système de chauffe. Les professionnels qualifiés et les pouvoirs publics peuvent par ailleurs vous accompagner dans votre projet. On vous explique tout dans cet article.

Les deux dimensions de la rénovation thermique

Limiter les pertes de chaleur avec une bonne isolation

L’isolation est la première étape d’une rénovation thermique globale. En effet, rien ne sert de changer le système de chauffage si l’isolation n’est pas à la hauteur et que la chaleur ne reste pas dans le logement. Les travaux d’isolation sont coûteux, mais extrêmement rentables sur les moyens et longs termes. Dans l’ordre, il est conseillé de rénover :

  • La toiture et les combles en priorité : ils sont à l’origine d’environ 30% des pertes de chaleur ;
  • Les murs, notamment exposés au nord et au vent : ils sont responsables de 20% des pertes de chaleur en moyenne ;
  • Les fenêtres et autres ouvertures ensuite : elles sont à l’origine de 15% des pertes de chaleur seulement, contrairement aux idées reçues ;
  • Le sol en dernier : il n’est responsable que de 10% des pertes de chaleurs en moyenne.

renovation thermique

Opter pour un chauffage plus écologique et économique

Après l’isolation vient la question du système de chauffage, qu’il est possible de remplacer pour une meilleure efficacité énergétique. Il est communément conseillé de combiner différentes solutions, qui sont généralement complémentaires. Pour vous y aider à y voir plus clair, voici une liste des principales possibilités :

  • Les chaudières à bois, les pompes à chaleur et les systèmes solaires combinés sont les meilleures solutions : très écologiques, elles sont certes coûteuses à l’achat, mais bon marché à l’utilisation ;
  • Les radiateurs électriques sont très utiles pour les petites surfaces : leur utilisation est onéreuse, mais leur prix d’achat peu élevé ;
  • Les chaudières fioul et à gaz sont à éviter : si elles prodiguent un bon confort de chauffe, elles sont assez chères à l’achat comme à l’utilisation et ne sont pas écologiques.

Être accompagné dans ses travaux de rénovation thermique

Faire appel à des professionnels qualifiés

Pour s’assurer de la qualité des travaux de rénovation thermique de votre domicile, il convient de choisir un professionnel qualifié capable de vous accompagner convenablement et de vous proposer les bonnes solutions. Rendez-vous sur climatix-lh.com pour découvrir une gamme complète de solutions thermiques à destination des particuliers, de l’isolation intérieure et extérieure à des systèmes de chauffe basés sur les énergies renouvelables. Ces professionnels pourront vous aider à mener à bien tous vos travaux de rénovation thermique.

A lire :   Isolation du sol : les techniques disponibles

Demander une aide publique

Les questions environnementales, et notamment énergétiques, sont au cœur des préoccupations des autorités publiques. En cette période relativement précaire où la crise climatique s’accompagne de difficultés économiques, les aides publiques sont nombreuses en matière de rénovation énergétique. Ces aides, ayant vocation à rendre les travaux de rénovation plus accessibles, sont la meilleure manière de limiter les coûts de votre projet et de permettre sa bonne réalisation.

Zoom sur le rupteur de pont thermique

Maximilien Benaut

La gestion technique de bâtiment au service de la transition énergétique : un enjeu majeur pour l’avenir

Maël Migneault

Pour faire isoler sa maison en Gironde, comment sélectionner l’entreprise idéale ?

Chiara de Pélauquin

Laissez une réponse à