Image default

Zoom sur le rupteur de pont thermique

Lors de la construction d’une maison ou d’un bâtiment, l’isolation thermique est un élément à ne pas négliger. Elle permet d’éviter les pertes de chaleur. Notez que l’installation d’un rupteur thermique est efficace. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Retrouvez l’essentiel sur cette solution à travers la suite de cet article.

Le rôle du dispositif

Un rupteur de pont thermique est un composant essentiel dans la construction moderne. Il vise à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments en minimisant les pertes de chaleur et en réduisant les variations de température à l’intérieur. Il s’agit d’une technologie clé dans le domaine de l’isolation thermique étant donné ses multiples avantages. Il contribue notamment à réduire la consommation d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre ainsi que les coûts de chauffage et de climatisation.

Comprendre son fonctionnement

Le concept de pont thermique fait référence à une zone où la chaleur est transmise plus facilement à travers la structure, entrainant des pertes d’énergie et des problèmes de condensation. Les rupteurs de pont thermique sont conçus pour rompre cette continuité thermique en insérant un matériau isolant entre les éléments de construction. Généralement, ces rupteurs sont fabriqués à partir de matériaux à faible conductivité thermique, tels que la mousse de polyuréthane, le polyamide renforcé de fibres de verre ou le polystyrène expansé.

Où le poser ?

Les rupteurs de pont thermique sont le plus souvent posés dans les cadres de fenêtres et de portes. Les anciennes fenêtres métalliques avaient tendance à conduire la chaleur à l’extérieur, créant ainsi des zones froides près des ouvertures. En incorporant des rupteurs de pont thermique dans les cadres en métal, on peut considérablement réduire ces pertes de chaleur. Ils sont aussi utilisés dans les façades ventilées des bâtiments. Ils garantissent en outre la stabilité structurelle en minimisant les variations de température qui pourraient provoquer la dilatation et la contraction des matériaux.

A lire :   Comment choisir le bon film isolant thermique pour sa fenêtre ?

Mousse acoustique contre fibre de verre : que choisir ?

Joseph de Montny

Menuiseries : la rupture de pont thermique pour l’isolation

Elouan Brazeau

La gestion technique de bâtiment au service de la transition énergétique : un enjeu majeur pour l’avenir

Maël Migneault

Laissez une réponse à