Image default

Comment brancher un tableau électrique ?

Le tableau électrique s’avère incontournable lors de l’installation électrique au cœur d’une habitation particulière, un bâtiment professionnel ou un espace public. Il s’agit d’un équipement qui garantit à la fois le contrôle et la protection des circuits électriques. Découvrez quelques points importants concernant son installation.

Choisir son emplacement

Alors que vous venez d’acquérir un tableau électrique flambant neuf, réaliser soi-même son installation n’est pas aussi difficile.

Pour commencer, pensez à un lieu sécurisé. Vous avez intérêt à réserver un espace non accessible par les enfants et les visiteurs. Pour les grandes entreprises, les dispositifs de contrôle électrique sont installés au sein d’un local technique.

En respectant la norme NF C 15-100, le tableau électrique devrait être placé sur une gaine technique du logement, connue sous l’acronyme GTL. Ce dernier accueille à la fois le disjoncteur d’abonné, le tableau électrique et le coffret de communication. Pour un maximum de sécurité, sa hauteur devrait afficher entre 0,50 m et 1,80 m, en laissant des emplacements libres de 20%. La platine qui abrite le disjoncteur général d’abonné devrait être positionnée en hauteur, en dessus des manettes des interrupteurs du tableau électrique. Quant au coffret de communication, il est posé sur la partie inférieure du GTL.

tableau électrique

Prévoir les éléments du tableau électrique

Programmez l’installation du tableau électrique uniquement lorsque vous garantissez la présence de tous les appareillages modulaires et autres outils nécessaires.

Toujours suivant la norme NF C 15-100, il faut prévoir deux protections obligatoires :

  • Des interrupteurs différentiels : Trouvez deux modèles de 30 mA au maximum, dont l’un doit être de type A et l’autre de type AC.
  • Des disjoncteurs divisionnaires : Pour faciliter le contrôle de l’alimentation, il convient de consacrer un disjoncteur spécifique pour chaque type de circuit, à ne citer que celui pour les prises, pour les luminaires, pour les volets roulants et pour les chauffages. Par exemple, si vous n’avez pas de cache-prises, vous pouvez couper l’alimentation des prises pour la sécurité de vos enfants.

Selon vos attentes particulières, des dispositifs facultatifs restent disponibles sur le marché. Vous pouvez installer un parafoudre pour éliminer les risques d’explosions de vos installations électriques en cas de foudre. D’autres éléments pratiques pourraient également vous intéresser : transformateur, télérupteur, horloge programmable, etc. Demandez l’avis d’un électricien pour établir la liste des équipements utiles pour votre tableau électrique.

Monter le tableau électrique

Avant de démarrer le branchement, coupez l’alimentation électrique. Contrôlez le disjoncteur général pour cette option.  Évitez de réactiver le courant qu’à la fin de l’intervention.

Par la suite, connectez les fils respectifs de chaque appareillage du tableau électrique. Vous aurez ensuite à brancher les peignes d’alimentation horizontaux et verticaux. Il est recommandé d’utiliser un pictogramme pour l’identification des circuits au-dessus de chaque disjoncteur divisionnaire.

Faire appel à un professionnel de l’électricité serait une bonne alternative si vous craignez de commettre des erreurs, notamment sur les différents branchements. En seulement quelques clics, trouvez en ligne des experts qui proposent une intervention à domicile. Demandez un devis sur mesure en fonction du nombre de circuits à raccorder.

Comment monter un tableau électrique ?

IDCompteVic2

Coût des panneaux solaires pour l’électricité

Joseph de Montny

Comment brancher 2 tableaux électriques ?

IDCompteVic1

Laissez une réponse à