Image default

Le métier de coordinateur SPS : formation, mission sur un chantier et salaire

Le coordinateur SPS est un professionnel chargé de définir et de mettre en place les règles de sécurité et protection de la santé d’un chantier. Tenant une place importante au sein d’une entreprise œuvrant dans le milieu du bâtiment, beaucoup rêvent de devenir un coordinateur SPS. Si vous prévoyez d’exercer ce métier dans le futur, donnez-vous les moyens d’y arriver et découvrez dans cet article les différentes missions d’un coordinateur SPS sur le chantier, le salaire de ce professionnel et la formation à suivre pour exceller dans ce milieu.

La formation requise pour travailler en tant que coordinateur SPS

Un DUT génie civil et autres diplômes dans le BTP auprès d’une école d’architecture est nécessaire pour exercer le métier de coordinateur SPS.

Pour les niveaux 1 et 2, le prétendant au métier doit justifier d’une expérience professionnelle de 5 ans au sein d’un bureau d’étude en conception, conduite de travaux, OPC ou Ordonnancement de Pilotage de Chantier et coordination de chantier. Autrement dit, il vous faut compter une expérience réussie en architecture ou en maîtrise d’œuvre pour travailler au titre de coordinateur SPS.

Pour ce qui est du niveau 3, vous devez disposer d’une expérience probante de 3 ans dans chaque domaine présenté en niveau 1 et 2.

À titre d’information : les ingénieurs sont les plus recherchés pour exercer ce métier.

coordinateur chantier

Les missions d’un coordinateur SPS sur le chantier

Un coordinateur SPS intervient principalement durant la mise en place d’opérations immobilières. Il peut à ce titre agir en support des consultations dans le cadre d’appel d’offres, mais aussi dans la sélection des intervenants retenus pour la maîtrise d’œuvre. Le but étant de définir les solutions les plus adaptées aux contraintes d’hygiène et sécurité relatives à la construction d’un chantier.

Ensuite, le maître d’œuvre ou son représentant transmettront au coordinateur SPS les dossiers techniques et la planification du chantier. Une fois le nécessaire en sa disposition, il procèdera à l’analyse des éléments qui lui ont été envoyés et dresser un plan détaillé. Ce dernier servira de protection aux travaillant sur le chantier en question.

Le coordinateur SPS est donc l’expert qui prévient les risques dans le secteur du BTP. Il intervient généralement sur les chantiers pour garantir la bonne mise en œuvre du plan général de la coordination. Il vérifie par la même occasion le respect des moyens utilisés (mécanique, électrique, etc.) et des habilitations du personnel sur le chantier.

Le coordinateur SPS se charge de l’adaptation des nouvelles techniques au plan de coordination. C’est également à lui que revient le suivi des travaux en aval du chantier de réparation et de maintenance. Il s’occupe aussi de l’élaboration du plan général de coordination (PGC) et du dossier de l’intervention.

Qu’en est-il du salaire d’un coordinateur SPS ?

En plus des différentes missions que nous venons de citer, le coordinateur SPS réalise des audits complémentaires en termes de sécurité en cas de litiges ou de réserves à la livraison.  La rémunération d’un coordinateur SPS est estimée entre 30 000 et 45 000 euros par an, suivant l’expérience du professionnel.

Désamianteur : découvrez le métier de spécialiste du traitement de l’amiante

IDCompteVic1

Les ventes de maisons neuves montrent que les constructeurs se multiplient

IDCompteVic1

Liste des métiers manuels bien payés et qui recrutent

IDCompteVic1

Laissez une réponse à