Image default

Désamianteur : découvrez le métier de spécialiste du traitement de l’amiante

La loi a rendu obligatoire l’interdiction de l’amiante en tant que matériau isolant et de construction des habitations. L’utilisation de ce matériau a été à l’origine de pathologies graves. Depuis son interdiction sur le marché, les efforts restent à venir pour désamianter les bâtiments et entrepôts. D’où la naissance du métier de désamiantage. Mais en quoi consiste le métier d’un désamianteur ?

Désamianteur : une filière récente

Métier encore peu connu, le désamiantage est une filière récente, mais soumise à des réglementations strictes. L’amiante a fait l’objet d’une utilisation abusive à destination des constructions il y a plusieurs années. L’amiante est apprécié particulièrement pour ses qualités acoustiques et thermiques. Mais des études ont démontré les effets nuisibles de l’amiante sur les voies respiratoires. Ce matériau cancérogène doit être éradiqué de tous les bâtiments anciens. Le métier de désamiantage est devenu une filière en vogue. Pour devenir un désamianteur, il faut obtenir des certifications remises par Qualibat. Son rôle consiste à supprimer les amiantes dans des chantiers. Mais cela représente quand même une opération complexe et qui comporte aussi des risques. Il est donc strictement réglementé.

Désamianteur

Une prestation étendue entre diagnostic et retrait de l’amiante

Un désamianteur a pour mission d’intervenir dans les chantiers et les constructions pour vérifier la présence de l’amiante. Il peut aussi intervenir dans le diagnostic de l’amiante avant la vente et la mise en location des logements. Si la présence de l’amiante est constatée, le bâtiment en question perdra sa valeur et ne sera pas autorisé à la vente ou à la location. Raison de plus pour diagnostiquer son bien immobilier et enlever rapidement tous les matériaux pouvant contenir de l’amiante. Un désamianteur prend en charge la recherche de l’amiante dans une construction, le retrait de l’amiante et l’évacuation des déchets. Il pourra aussi mettre en place un bardage ou une toiture. Il doit fournir des solutions de traitement de l’amiante et des travaux d’enlèvement qui ne risquent pas d’impacter la structure d’un bâtiment. Cependant, le type d’intervention dépend des cas et du degré de danger évalué. L’opération de désamiantage ne se résume pas uniquement sur la détection de ce matériau toxique ni de son retrait. Cela concerne aussi la démolition du bâtiment, la dépollution, l’évacuation des déchets et la décontamination.

Fournir un processus de désamiantage efficace et sans risque

Le rôle d’un désamianteur est de retirer l’amiante dans un bâtiment à travers différentes méthodes. La méthode à adopter dépend de l’évaluation des risques. En tout cas, ce professionnel doit maitriser plusieurs techniques comme la dépose, le grattage, le burinage, le raciage et le ponçage. Après le nettoyage des surfaces concernées, le professionnel doit fournir un dossier technique amiante au propriétaire. Pour ce métier, un désamianteur doit détenir des compétences spécifiques car le désamiantage fait partie des métiers à risque. Il doit réaliser cette opération avec plus de précaution. Il doit aussi détenir une compétence confirmée sur le secteur du BTP et sur les réglementations et les normes de sécurité. En plus du BTP, le professionnel doit aussi maitriser d’autres domaines comme la chimie et la gestion et stockage de déchets.

Quand dois-je quitter mon emploi pour créer mon entreprise de travaux ?

IDCompteVic1

Désamianteur, le spécialiste du traitement de l’amiante pour le désamiantage

Adelaide Fauteaux

Laissez une réponse à