Catégories
Architecture, plans, étude et expertise

Plan de récolement, le plan qui décrit les travaux réalisés à la fin d’un chantier

Si vous prévoyez de construire une maison dans les prochains jours, vous devez obligatoirement connaître ce qu’est le plan de récolement. Il permet de vérifier toutes les œuvres réalisées. En clair, c’est le plan qui définit les travaux réalisés à la fin d’un chantier. D’ailleurs, le code l’urbanisme français l’exige dans ses dispositions. Lisez ce guide pour en savoir davantage.

Qu’est-ce que le plan de récolement ?

Dans le domaine de l’architecture, le plan de récolement est une opération qui consiste à recenser un ensemble d’objets répertoriés dans une liste. Plus précisément, le plan de récolement est un document qui décrit les travaux réalisés à la fin d’un chantier. Le plan de récolement permet également de vérifier la conformité d’un objet ou d’un travail au regard des réglementations et des exigences en vigueur.

Ce document assez important est le plus souvent réalisé par un géomètre. Cependant, dans certains cas comme la construction d’une maison neuve, ce document peut être élaboré par un architecte ou une entreprise spécialisée et accréditée.

L’utilité du plan de récolement

Pour les habitués, l’utilité d’un plan de récolement n’est plus à démontrer. Ce que vous devez savoir, c’est que ce document permet d’avoir des informations utiles et précises. Par exemple, le plan de récolement réalisé par le géomètre fournit des renseignements sur l’emplacement des différents réseaux souterrains (électricité, eau potable, eaux usées, etc.), le bornage, la topographie et les voiries.

L’objectif réel du plan de récolement, c’est de prévoir les accidents et de planifier les tâches à venir. Il permet également de s’assurer que l’installation réalisée est conforme au plan initial.

chantier

Quels sont les renseignements fournis par un plan de récolement ?

Si vous vous apprêtez à demander un plan de récolement à votre constructeur, vous devez au préalable vous renseigner sur son contenu afin de ne pas vous faire duper. Tout d’abord, le document doit absolument faire ressortir la position du chantier à savoir la situation géographique, le repérage et les profils. Ensuite viennent les plans, les élévations et les coupes avec toutes les dimensions exactes. Les notes de calcul doivent absolument apparaître dans le plan.

Par ailleurs, le plan de récolement doit également faire ressortir le fonctionnement de l’ouvrage ainsi que les conditions de sa maintenance comme les références des pièces de rechange, le nom du fabricant et les notices d’entretien. Notons également qu’il faut y indiquer toutes les mesures de sécurité et les précautions spécifiques à prendre en compte. Les informations données ici ne sont pas exhaustives. Pour avoir une liste complète, consultez le Cahier des Clauses Techniques Générales. Toutes les informations précitées sont normalement fournies par l’entrepreneur titulaire au maître d’ouvrage.

Quelles sont les étapes de la réalisation d’un plan de récolement ?

L’élaboration d’un plan de récolement ne se fait pas sur un coup de tête. Il suit trois grandes étapes et nécessite la participation de plusieurs acteurs. La première étape, c’est de mettre un premier exemplaire du plan à la disposition de l’administration pour les formalités d’usage. La deuxième étape consiste à mettre une deuxième version du plan à la disposition du maître d’ouvrage pour faciliter la réception et la mise en garantie. La dernière étape consiste à mettre en place le plan final qui prend en compte toutes les remarques possibles.

À présent, vous en savez assez sur le plan de récolement, le document qui recense les travaux réalisés à la fin d’un chantier. Faites-en bon usage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *