Image default

Les étapes pour poser parfaitement un parquet point de Hongrie dans votre salon

Le parquet point de Hongrie séduit par son cachet authentique et sa robustesse à toute épreuve. Mais gare aux faux pas lors de la pose ! Entre la préparation du support, le choix des lames et la finition, chaque étape nécessite minutie et doigté. Vous allez découvrir ici les secrets des professionnels pour une pose réussie d’un parquet point de Hongrie.

L’importance du choix des lames pour la pose d’un parquet point de Hongrie

Avant de poser du parquet point de hongrie, des professionnels du secteurs, comme Parquet-Carrelage, vous le diront : le premier impératif est de bien choisir vos lames. Ainsi, vous retrouverez différents types de parquets chez cette enseigne. Du massif, avec des essences de bois nobles et durables comme le chêne ou le hêtre, au contrecollé, plus facile à entretenir.

Ensuite, les lames doivent être suffisamment épaisses. Vérifiez qu’elles font au moins 14 mm d’épaisseur. C’est l’assurance de la robustesse et de longévité de votre parquet. Enfin, choisissez avec soin la teinte de votre parquet en fonction de la décoration de la pièce. Du chêne brut au chêne blanchi en passant par toutes les nuances de miel, prenez votre temps pour trouver la teinte idéale afin de créer une ambiance harmonieuse dans votre salon.

parquet point de Hongrie

Une préparation minutieuse du support avant la pose d’un parquet point de Hongrie

Avant de poser les premières lames de parquet point de Hongrie, une étape incontournable est la préparation du support. En effet, la qualité et la planéité du support sont déterminantes pour obtenir une pose bien stable et bien assemblée. Dans un premier temps, le support doit être parfaitement propre et sec pour éviter les remontées d’humidité qui pourraient endommager le parquet. Pour ce faire, poncez-le et aspirez-le soigneusement pour retirer toute trace de saleté ou de graisse.

Vérifiez ensuite la planéité du sol en plaçant une règle de 2 m. Il ne doit pas y avoir de bosses ni de creux supérieurs à 5 mm, sinon il faudra effectuer un ragréage pour niveler le support. Si nécessaire, traitez le sol contre l’humidité avec un produit adapté. Enfin, posez une sous-couche isolante qui amortira les irrégularités résiduelles et les petits défauts du support. Choisissez-en une adaptée à votre type de sol. Liège, mousse ou feutre, vous avez le choix.

A lire :   Pourquoi acheter son carrelage directement à l’usine ?

La mise en place de votre parquet point de Hongrie étape par étape

Nous y voilà, le moment tant attendu de poser votre parquet point de Hongrie est arrivé. Commencez par tracer des traits de référence au cordeau le long des murs pour vous guider. Puis vous pouvez vous atteler à la pose des lames en débutant par l’axe central de la pièce, en travaillant rangée après rangée. Veillez à toujours conserver un jeu d’au moins 10 mm entre le parquet et les murs : le parquet va légèrement se dilater et se contracter selon l’humidité. Ce jeu évitera qu’il ne se déforme.

Une fois la surface centrale posée, poursuivez avec les bordures et les angles. Découpez les lames avec précision pour qu’elles épousent parfaitement les contours de la pièce. Enfin, passez délicatement une ponceuse sur l’ensemble du parquet pour éliminer les petites aspérités. Votre parquet est désormais fin prêt à être verni. Prenez votre temps et soignez chaque détail : le résultat en vaut la chandelle !

 

 

Le parquet pour les nuls : que doit-on savoir ?

Le meilleur revêtement de sol pour une haute valeur de revente ?

Le travertin, une pierre intemporelle qui traverse le temps avec élégance

Chiara de Pélauquin

Laissez une réponse à