Image default

Production industrielle : 3 choses à savoir sur le marquage industriel

De nombreux acteurs industriels sont amenés à marquer leurs pièces métalliques dans le cadre de leur activité. Ceci, pour des raisons de logistique, d’optimisation de production et pour satisfaire bien d’autres besoins. Alors, qu’est-ce que le marquage industriel ? Quelles solutions existent pour ce genre de marquage ? Quelles pièces métalliques peuvent être marquées ? Découvrez la réponse à ces questions dans cet article.

Le marquage industriel, c’est quoi ?

Le marquage industriel constitue une pratique qui permet d’inscrire et d’enregistrer de nombreuses informations sur des pièces métalliques dans les usines de production. Les informations les plus marquées ici demeurent : les numéros de séries, normes de fabrication, caractéristiques techniques d’un produit, identifiants de fournisseurs et de lots de matières.

Par ailleurs, sachez que pour réaliser ce type de marquage, vous devez faire appel à un expert de la gravure sur métal. Celui-ci vous garantira de meilleurs résultats. En outre, notez que le marquage industriel s’utilise dans beaucoup de domaines d’activités. Au nombre des industriels auprès desquels cette pratique a prouvé son efficacité, nous pouvons citer : l’automobile, l’aéronautique, l’outillage, la métallurgie et la mécanique.

Quelles sont les solutions de marquage sur métal ?

Les technologies employées en matière de marquage industriel ont largement évolué ces dernières années. Parmi les solutions les plus utilisées dans le domaine, nous retrouvons le marquage par micropercussion et le marquage laser.

Le marquage par micropercussion

Cette technologie consiste à faire circuler de l’électricité autour d’une bobine pour mettre en mouvement un stylet qui va impacter l’élément à marquer. Le principal avantage de cette solution de gravure métal est que les marquages réalisés durent dans le temps. De plus, il est important de noter que le marquage par micropercussion n’entraine aucun enlèvement de matière ni aucune fragilité.

Le marquage laser

Utilisée souvent pour effectuer un marquage sur métal très fin et esthétique, la technologie laser reste une solution très appréciée dans le domaine. Si vous souhaitez réaliser une gravure de logo, c’est la technologie idéale à exploiter. D’un autre côté, avec le laser, vous pouvez réaliser un marquage en relief par un léger enlèvement de matière ou une coloration ou décoloration de la pièce afin de maintenir lisse la surface de celle-ci.

Quels métaux marqués ?

Grâce à de nombreuses années de recherche, il est possible de marquer de nos jours un maximum de matériaux en matière de marquage industriel. Pour la technologie de micropercussion, deux éléments sont à considérer pour savoir si vous pouvez faire marquer une pièce ou non. Il s’agit de la dureté du métal qui ne doit pas dépasser 63HRC et le seuil de déformation qui doit être suffisant.

A lire :   Comment peindre le plastique

À noter que ce deuxième critère est à prendre en compte uniquement pour le marquage des plastiques rigides via la solution micropercussion puisque tous les métaux ont un bon niveau de déformation pour être marqués. En ce qui concerne le marquage laser, sachez que les matériaux sensibles à la chaleur ne permettent pas souvent d’obtenir un rendu satisfaisant. Toutefois, le laser peut réussir le marquage pour ce qui est des métaux. En bref, les métaux les plus marqués sont l’aluminium, l’argent, l’acier et l’inox.

4 façons de garder votre maison au frais

Marie Héléne Girauard

Bien choisir son disque diamant : les critères à prendre en compte

Protéger le bois extérieur contre les intempéries : les solutions efficaces

Chiara de Pélauquin

Laissez une réponse à