Image default

Comment chauffer sa piscine à moindre coût

Les bienfaits de la natation sont nombreux. Cette activité sollicite tous les muscles, améliore l’oxygénation du sang, réduit le stress et favorise la convivialité. Toutefois, se baigner dans une eau trop froide est déconseillé. Les professionnels de la santé recommandent une température comprise entre 25 et 29 °C. Utiliser un système de chauffage constitue la meilleure solution, il permet de prolonger la saison. Comment atteindre cet objectif sans exploser votre facture d’électricité ? Plusieurs options existent, elles partagent un point commun, mieux exploiter l’énergie gratuite du soleil. Prenez le temps de comparer les offres avant de vous décider.

Une bâche à bulles ou une couverture solaire

Une bâche à bulles limite les pertes de chaleur. L’eau restera à une bonne température pendant longtemps. Quand le soleil brille, le déploiement d’une couverture isotherme contribue au chauffage de l’eau, sa température augmentera de quelques degrés. Certains revêtements favorisent les transferts de chaleur, il est important de comparer les versions disponibles sur le marché avant de choisir.

Simple, pratique et facile à entretenir, un enrouleur de bâche à bulle pas cher simplifie le déploiement. Il évite les mauvaises manipulations et prolonge ainsi la durée de vie de la bâche. En plus du chauffage, la couverture solaire remplit d’autres fonctions. Elle protège votre bassin des éléments polluants tels que les feuilles et la poussière. Ce dispositif limite également le développement des algues et réduit l’évaporation de l’eau.

Tuyaux conducteurs : un système de chauffage économique

Les tuyaux conducteurs de chaleur ont prouvé leur efficacité. Vous avez le choix entre différentes matières : PVC, cuivre, tuyaux noirs ou polyéthylène. Comme leur prix est abordable, ils vous aideront à chauffer votre bassin sans vous ruiner. Il suffit de les raccorder à la pompe pour que la température monte de quelques degrés. Les rayons du soleil réchaufferont les tuyaux et l’eau qui circule à l’intérieur. Et surtout, après l’installation, ils ne requièrent aucun entretien. Un nettoyage régulier de la surface augmente leur longévité.

Des capteurs solaires performants, une solution efficace

Installer des panneaux photovoltaïques permet de chauffer l’eau du bassin. Cette méthode est particulièrement efficace dans les régions ensoleillées. Acheter un tel équipement constitue un investissement judicieux, il ne nécessite pas un entretien particulier et sa durée de vie dépasse largement les 20 ans. L’énergie solaire est à la fois gratuite et écologique, elle ne rejette aucun gaz à effet de serre. Par ailleurs, les capteurs peuvent servir à chauffer la maison ou votre eau domestique. Vous diminuez ainsi le montant de votre facture. Néanmoins, il est essentiel que la taille des capteurs soit adaptée à vos besoins. Prenez en compte la superficie de la piscine et la consommation de votre famille au moment de l’achat. Accordez aussi une attention spéciale au choix de la batterie.

A lire :   Un sauna à la maison : les étapes pour l’installation d’un sauna chez vous

piscine chauffer

Un tapis solaire chauffant, une option abordable

Le tapis solaire coûte moins de 50 euros, il exploite aussi des capteurs solaires. Le dispositif est raccordé au système de filtration de la piscine. L’eau se réchauffe quand elle traverse le tuyau, sa température grimpera de 3 à 5°C. Cette approche est plus efficace pour les bassins ayant une petite superficie ou les piscines hors sol. Comment calculer la taille de votre tapis solaire chauffant ? Un mètre carré de moquette convient à 5 m3 d’eau. Un autre mode de calcul consiste à sélectionner une version dont la surface équivaut à 50% de celle du bassin. La moquette solaire fournit un excellent résultat lorsque l’ensoleillement est au maximum, c’est-à-dire entre 11 et 16 heures. Toutefois, il est important de le placer au bon endroit.

Les anneaux solaires : un chauffage design

Les nénuphars solaires sont posés à la surface de l’eau. Ils comportent des couches de vinyles qui résistent aux UV et garantissent des avantages similaires aux bâches à bulles : protection, isolation et réchauffement. Les marques rivalisent de créativités, elles commercialisent des anneaux appropriés à tous les bassins. Ceux destinés aux régions venteuses sont dotés d’ancre pour maintenir leur stabilité. Si vous souhaitez obtenir un gain d’un degré par jour, il faut couvrir 80% de votre piscine. Quand le seuil visé est atteint, retourner les anneaux conserve la chaleur et empêche l’évaporation.

La pompe à chaleur solaire, une technique innovante

Le principe repose sur l’utilisation de l’électricité produite par les capteurs photovoltaïques pour alimenter la pompe à chaleur et lancer le système de filtration. Un fluide caloporteur transmet l’énergie solaire à la pompe. Le système de filtration assure ensuite le chauffage de votre bassin. L’appareil est reconnu pour sa performance, il restitue jusqu’à 5 fois l’énergie qu’il reçoit. Les fabricants proposent plusieurs dimensions. Une taille adaptée à votre piscine est plus efficace. La combinaison de la pompe à chaleur et des panneaux solaires améliore le résultat. Certes, l’investissement initial est plus élevé, mais l’installation de cet équipement favorise les économies, elle réduit vos dépenses énergétiques.

Abri de piscine sans rail au sol : les avantages méconnus pour l’eau de votre piscine

Adelaide Fauteaux

Quel aménagement mettre en place autour d’une piscine hors sol tubulaire

Chiara de Pélauquin

Peut-on faire une construction de piscine sans permis de construire ?

Marie Héléne Girauard

Laissez une réponse à