Image default

Prime CEE et rénovation énergétique : comment financer votre projet à moindre coût ?

Les questions liées à l’énergie font partie des questions qui préoccupent le plus le gouvernement de l’État français. C’est pourquoi il a mis en place les primes CEE pour lutter contre les pertes d’énergie inutiles et encourager les consommateurs à rénover leurs installations. Alors, si vous entreprenez des travaux de rénovation actuellement, vous pouvez réduire le coût de votre projet grâce aux primes CEE. Mais comment cela est-il possible ? Réponse dans ce bulletin.

Faire un état des lieux

La première des choses à faire pour financer votre projet de rénovation énergétique à moindre coût est de réaliser un état des lieux. Que vous souhaitiez réaliser des travaux de rénovation globale, réaliser des travaux d’isolation des combles, changer votre chaudière ou encore des murs extérieurs, faire un état des lieux est primordial. Cela vous permet d’avoir une idée claire de vos dépenses énergétiques et de mieux orienter les travaux. Cela vous permet également de savoir à titre estimatif le montant de vos primes CEE. Si vous voulez connaître les primes correspondant à vos travaux, rendez-vous sur Calcul CEE, un simulateur de primes CEE.

Vous venez d’acheter récemment votre maison. Vérifier le diagnostic de performance énergétique de la propriété pourrait mieux vous aider. L’essentiel, c’est de choisir les travaux les plus prioritaires ou importants pouvant vous aider à réduire votre consommation énergétique.

S’appuyer sur les professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)

La deuxième astuce pour financer un projet de rénovation énergétique à moindre coût est de s’appuyer sur les professionnels RGE. Bien évidemment, vous aurez besoin des conseils et de l’accompagnement d’un professionnel pour mener à bien votre projet de rénovation énergétique. Celui-ci peut vous aider à trouver des artisans fiables pouvant s’occuper de tous les travaux. En outre, son assistance est primordiale pour bénéficier des aides financières. Les professionnels RGE constituent donc un acteur incontournable du processus.

Vérifier si les travaux sont éligibles aux primes CEE

Acronyme de Certificats d’Économies d’Énergie, les CEE sont accordés pour un certain nombre de travaux d’efficacité énergétique. Si les travaux d’isolation, d’installation d’équipement de chauffage, etc., font partie des travaux phares éligibles, il y en a d’autres qui ne sont pas pris en compte par les primes CEE. Il ne sert alors à rien de vous lancer dans ce type de projet les yeux fermés. Les travaux d’isolation permettent d’économiser jusqu’à 65 % sur les factures.

A lire :   Pourquoi votre crédit professionnel (et personnel) est important

Alors, si votre objectif est d’isoler les combles perdus, vous pouvez bénéficier des primes CEE. Il en est de même pour l’isolation thermique des murs (intérieurs ou extérieurs), des sols ou planchers bas, des toitures et des terrasses ou encore l’installation de fenêtres double ou triple vitrage.

Les travaux de chauffage font également partie des travaux éligibles aux CEE. Nous pouvons citer entre autres l’installation d’une chaudière à condensation, d’une chaudière à granulés de bois, d’une pompe à chaleur air-air ou air-eau. L’installation d’un insert de cheminée, d’un poêle à bûches ou à pellets, d’un chauffe-eau thermodynamique ou encore d’un système solaire combiné est aussi éligible aux primes CEE.

Par ailleurs, pour être sûr de bénéficier des primes CEE, nous vous recommandons de l’effectivité de l’éligibilité de vos travaux en consultant les fiches appelées fiches d’opération standardisées élaborées à cet effet.

Comment faire mensualiser la taxe foncière

Pourquoi votre crédit professionnel (et personnel) est important

Comment obtenir un crédit de particulier à particulier sans verser un centime ?

Joseph de Montny

Laissez une réponse à